24/08/2008

Blogs: incapables de dialoguer s'abstenir!

Nous sommes un certain nombre de responsables politiques à nous donner la peine d’entretenir un blog avec des coups de cœur, des propositions, des réactions, des idées, tout simplement, car les projets de demain exigent des idées, de la prospective,de la cohérence. Mais on n'a jamais raison tout seul, en exposant sa pensée, on fait appel à celle des autres pour construire ensemble. Un texte argumenté peut être compliqué ou paraître tel, mais ce n'est jamais artificiel et toujours sincèrement exposé.

 

Le droit de la critique est le premier des droits de l'internaute. Donc on y va en connaissance de cause.

Mais ce qu’on récolte  c'est bien plus que ça. Depuis environ une année, sur une trentaine de textes que j’ai placés sur mon blog, j’ai reçu des approbations mais aussi des réactions virulentes. Ça fait partie du jeu et je ne m’en offusque pas. Quand on défend l’intégration européenne en vue de créer à terme un Etat fédéral démocratique et capable de peser sur les affaires du monde à l’égal des autres grands, et d’affirmer ainsi la pérennité de nos valeurs historiques communes, ce repositionnement de la souveraineté suscite logiquement de la polémique. Pas de soucis avec ça.

Par contre, pour certains, un blog tenu par un socialiste, de surcroît quand entretemps il est devenu président du parti (ce qui n’a en rien changé l'expression de mes idées…) c’est l’occasion rêvée de placer des insultes, de dénigrer, de déposer des contributions, anonymes ou signées, dignes de graffiti de WC publics. Celles (oui, les femmes s’y mettent aussi !) et ceux qui se prêtent à ces pulsions ne font qu’illustrer leur profonde incapacité à argumenter. De la haine, des amalgames, du fiel, des affirmations sans début de preuve ni d'exemples. Si mes déclarations confirment les préjugés que certains entretiennent sur la gauche, alors pan!  et si je défends une vision qui ne correspond pas aux clichés commodes, encore pan! car ne serait qu'hypocrisie de ma part. Ne peut-on prendre les gens pour ce qu'ils disent, ce qu'ils sont et non comme prétextes pour se défouler et se soulager de ses frustrations? Ne peut-on rien échanger, rien construire ensemble? 

La démocratie vit par le respect de l’autre, par le débat, par l’argument, elle meurt quand on ne fait plus que s’insulter, quand on n’écoute plus, quand on en est au niveau des a prioris et de la haine. Chaque fois que les débats parlementaires retransmis par Léman Bleu en direct tombent aussi bas, les personnes qui sont devant leur écran se détournent, choquées, à juste titre. Mais ce sont parfois les mêmes, qui, ensuite, démontrent par leurs réactions à des papiers d’opinion qui se veulent constructifs et explicatifs, qu’ils sont exactement au même niveau.

Je ne me laisserai pas décourager par les poètes de caniveau et les ramollis du cerveau. Je ne leur ai jamais répondu et ne le ferai pas  davantage à l’avenir. Et quelque part les blogs sont de bons révélateurs de la capacité de dialogue au sein d’une société. Alors si on se disciplinait un peu avant d’envoyer n’importe quoi sur une boîte de dialogue ? On dit qu’il faut tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de l’ouvrir, pour l’écrit c’est encore plus vrai !

11:54 | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook

Commentaires

Quand on fait des propositions claires, on trouve ses commentaires effacés.
Preuve d'une absence de dialogue ?
Cher Alain Charbonnier, je lui ai écris ce commentaire, qui est encore visible...

Alain Charbonnier est un député qui se bat contre les augmentations des primes des assurances malaide.

Personellement, j'aurais voté pour lui, les yeux fermés, si et seulement si, ce député, socialiste, se battrait pour abolir la LAMAL.

Quand une loi devient liberticide, anticoncurrentielle, qui ne fait que réduire le pouvoir d'achat du citoyen, elle doit être abolie.

Sans ce cadre légal, offert par la LAMAL, les assureurs ne pourrait pas, absolument, ne pourrait pas augmenter comme ils veulent les primes.

Qui aura le courage de s'attaquer à cette loi ?

Des téméraires ?
Des volontaires ?

La question de la LAMAL, doit vraiment être posée, au lieu de tripoter, farfouiller, ajouter, enlever...

Et ne me dites surtout pas qu'au Conseil National et à celui des États, la gauche n'a aucun pouvoir...s'il vous plaît...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 24/08/2008

Cher Monsieur Longet,

Si je partage votre avis sur les ramollis du cerveau et les paralyses de la courtoisie, je reste etonne qu'a ce jour les seul(e)s politicien(nne)s a se plaindre de la virulence des attaques des blogueurs sont ceux qui se reclament de gauche.

Il est vrai que certain(e)s de vos ami(e)s ont un don particulier pour venir sur cet espace soit avec des idees piquees aux autres, soit des lecons de morales qu'ils(elles) ne s'appliquent pas a eux(elles)-memes.

Il y a aussi ceux qui ferment les commentaires ce qui donne une assez bonne idee de la conception de certains elus de gauche ont du dialogue et de la democratie a l'ere d'internet.

A titre personnel je me passe des attaques personnelles, elle ne menent pas tres loin et je leur prefere le combat des idees ou sur les idees.

Il n'en demeure pas moins que parfois le clavier me demange lorsque je lis certains textes remplis de poncifs et d'idees toutes faites, une sorte de super marche de la pensee ordinaire. A fortiori lorsque les actes politiques, au Grand COnseil notamment, ne se traduisent pas par des actes au seul motif que la proposition vient d'un adversaire (autre bonne demonstration de demagogie cathodique)

J'ai eu l'occasion de militer avec votre parti en presidant le comite qui a obtenu la supression de la vente d'alcool dans les stations services et j'y ai rencontre des socialistes, majoritairement femmes, avec lesquelles il a ete possible de surmonter nos differences de sensibilite politique grace a une reelle ouverture d'esprit et la volonte de servir l'interet public general et non pas partisan.

Pourquoi cette attitude donne-t-elle d'etre devenue minoritaire a gauche, je ne le sais pas.

Mais il est certain que les ukazes semblent bien avoir pris le pas sur le dialogue ou alors celui-ci n'est possible qu'a l'expresse condition de partager vos idees.

Ce n'est pas de cette facon que j'envisage la democratie et le debat citoyen. Ce qui ne me conduit toujours pas a accepter n'importe quoi et sur ce point je crois que nous sommes d'accord.

Merci pour votre billet qui m'a permis d'exprimer ma vision du debat public qui, s'il n'est pas fonde sur le respect de l'autre et de sa divergence, ne peut finir que dans le caniveau, soit la raie publique!

Patrick Dimier
Mouvement CHANGER GENEVE

Écrit par : patrick Dimier | 24/08/2008

Jouer aux victimes a toujours fait partie de la strategie de communication de la gauche. Bien entendu elle même peut se vanter d'avoir tous fait pour entretenir un dialogue courtois et constructif.

Prenons quelques exemples:

- Pour Mr Mugny le partie qui beneficie du support democratique de près d'un tiers de la population "pue".

- Pour eviter d'entrer dans un dialogue sur des elements concrets et réels, il est si facile de rejeter la discussion en traitant simplement ses adversaires de populistes et de raciste. Ce qui est non seulement faut mais insultant, et coupe court a toute possibilité constructive.

- Se moquer des preoccupation de la population, en particulier celle toujours plus nombreuse a être réellement victime de vols, depredation et incivilité en les ridiculisant par l'eternel "sentiments subjectif d'insecurité" n'est pas franchement très respectueux.

Alors essayez de faire le ménage dans votre propre camp avant de monter sur vos grands chevaux.

AF

Écrit par : Alain Fernal | 24/08/2008

Effectivement, pour nombre de troll de nos blogs qui n'ont comme arguments la haine de l'autre et l'injure, l'adage de Michel Coluchi s'applique fort bien : "De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus intéressant sont ceux qui se taisent".

Écrit par : Dji | 24/08/2008

¨M LONGET, SI VOUS FAITES REFERENCE AU COMITE ALERTE... ALORS NOUS SOMMES SUR UN DESACCORD FLAGRANT...
NOUS REVENDIQUONS UNE VIRULENCE CITOYENNE A L'EGARD DE NOS POLITICARD SOUDARDS QUI SE REMPLISSENT LES POCHES ET NOUS LAISSENT CREVER SUR LE BAS COTE...
JE SUIS TRISTE DE VOUS VOIR STIGMATISER AINSI LA DEMOCRATIE REACTIVE QUI VOUS REMET EN CAUSE VOUS DYNOSAURES DE LA POLITIQUE

Écrit par : David | 24/08/2008

Je comprends que vous soyez dépité et irrité par certains types de commentaires, alors que vous exprimez consciencieusement des idées qui, peu ou prou, nous concernent tous.
Quel message en tirer? le blog semble être une tribune publique ou chacun peut se montrer authentique dans sa dynamique du moment. Là peuvent apparaître des dimensions affectives parfois fort carencées qui ne savent s'exprimer que sur cette plate-forme. Ces lieux d'expression que sont nos blogs permettent des espaces que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. Même si au moment de publier son article, l'auteur joue un rôle de tribun, ce rôle de tribun ne dure pas comme dans un journal, à la radio ou lors d'une conférence. C'est au tour du lecteur de devenir tribun, sans avoir forcément conscience de la portée de ce qu'il affirme, souvent en s'appliquant beaucoup moins que l'auteur de la note.
Avant de construire ensemble, beaucoup ont besoin de se construire eux-mêmes.
L'école forme surtout des têtes. Une enseignante du cycle me disait que pour passer il faut être bon en maths et en allemand. Les forces morales et affectives ne sont nullement développées quand des jeunes sont sur des bancs d'école pendant des heures, tous rivés sur le prof plutôt que sur la communauté.
Je me souviens de deux jeunes qui ont quand même pu passer leur bac alors que peu avant ils avaient volé un camarade de la classe. Dans d'autres ethnies, cela n'aurait jamais pu se dérouler ainsi.
Que semez-vous quand vous nous écrivez un texte pour récolter de pareilles insanités qui n'apportent rien à la société et donne un semblant de puissance ou de pouvoir à celui qui le vomit sur votre blog? Il est possible que vous semiez de quoi nourrir l'intellect mais pas ce qu'attend actuellement davantage les gens. à savoir une nourriture pour le coeur. Un dernier sondage parmi les jeunes a bien montré que ceux-ci octroient plus d'importance à la vie amicale et familiale qu'à la vie professionnelle. De l'humour, de la compréhension pour ceux qui devraient s'abstenir, de la poésie qui nourrissent l'âme etc sont peut-être les ingrédients qui permettraient à vos lecteurs de mieux vous rencontrer.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 24/08/2008

@Dji

"Nombre de troll de NOS blogs"... Parce ce que vous même, a part placer des insultes dans les commentaires, vous avez un blog ? lequel ?

AF

Écrit par : Alain Fernal | 24/08/2008

Question à René Longet,

Votre blog, s'intitule "Le blog de René Longet"...est-ce votre blog personnel, ou bien celui du président du parti socialiste ?

A toutes fins utiles et pour aider à la compréhension, je vous propose un florilège signé Coluche...

-La différence entre les oiseaux et les hommes politique, c'est que de temps en temps les oiseaux s'arrêtent de voler !

-La moitié des hommes politiques sont bons à rien. Les autres sont prêt à tout.
-C'est pas compliqué, en politique, il suffit d'avoir une bonne conscience, et pour ça il faut avoir une mauvaise mémoire !

-La dictature, c'est "ferme ta gueule". La démocratie, c'est "Cause toujours"

-Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler; les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire.


Mais surtout la dernière...

-Ça fait beaucoup marrer les gens de voir qu'on peut se moquer de la politique, alors que dans l'ensemble, c'est surtout la politique qui se moque de nous.

Comme la politique se moque de nous, les citoyens, qui payont nos impôts, pour engraisser des porcs de politiciens...permettez en échange...au moins...que l'on vomit sur vous, les politiciens, tout ce que vous nous faites subir...

Et pour le prouver, que les politiciens sont de porcs qui s'engraissent sur le dos de la population...encore du Coluche...

-Les technocrates, si on leur donner le Sahara, dans 5 ans, il faudrait qu'ils achètent du sable ailleurs.

Remplacez technocrates par politiciens, ou bien par fonctionnaires, vous aurez un sacré aperçu de la société que les politiciens nous ont bâti...

Moritz Leuenberger et Micheline Calmy-Rey, sont payés (comme les autres), 400'000 francs...l'un pour embaucher un allemand, l'autre pour aller en Iran, nous ridiculiser tous...au profit des italiens...

Samuel Schmid...c'est vraiment pas mieux...sauf que maintenant, voila tous les partis qui défendent cet incompétent là et qui le couvre...pour pas qu'il démissionne...

Et puis...ne dit-on pas qu'il y a anguille sous roche ?
La loi physique de l'action-réaction pourrait aussi expliquer les insultes des internautes, bloguers...

Dites, la forêt d'Onex...c'est toujours aussi dégradé ?
Pourtant, vous en êtes le maire...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Etre politicien, c'est aussi être à l'écoute des besoins et des nécessités de chacun.
Etre politicien, c'est aussi se tordre les méninges dans un monde oû tout est très complexe.
Etre politicien, c'est aussi garder l'espoir qu'on peut améliorer quelque chose.
Je trouve merveilleux tout cet élan de vie autour de la Constituante.
Si nous comparons notre canton et sa qualité de vie avec bien d'autres régions du monde, nous pouvons en être contents.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 26/08/2008

"Si nous comparons notre canton et sa qualité de vie avec bien d'autres régions du monde, nous pouvons en être contents."

Absolument...sauf qu'ailleurs, madame de Meuron, des incompétents comme Samuel Schmid démissionnent et partent sans demander le reste...tandis qu'en Suisse, les politiciens s'associent pour le garder en place...

Absolument...sauf qu'ailleurs, madame de Meuron, et même seulement en Suisse, prenez le Valais, par exemple, vous ne trouvez pas de scandale après 22 heures, il y a même des pays où l'on coupe la main des voleurs, pour que cela ne se reproduise pas...

Absolument...sauf qu'ailleurs, les drogués et les dealers passent leurs vies en prison et non pas dans des rues, dépourvues de tout contrôle...

Et puis...comparaison n'est pas raison, madame de Meuron...

Cela fait longtemps que les politiciens n'écoutent plus les citoyens, preuve en est le discours pathétique de François Paychère, qui était perdu et démontrait si besoin était qu'il ne connaissait pas les réalités du métier de Procureur Général, et côté espoir...oui il y a en a un, celui d'être élu conseiller fédéral, si possible malgré une trahison de son propre camp, comme Eveline Widmer-Schlumpf...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 26/08/2008

Tout à fait d'accord avec vous M. Longet. Pour vous avoir lu certains de vos discours et écrits, je sais à quel point vous respectez la politique et ce quelle représente. Malheureusement, j'ai souvent l'impression que les blogs sont le terrain de jeux d'individus voulant jouer les manipulateurs et s'adonnant à un petit jeux, à savoir: qui aura le dernier mot.
Faut-il en conclure que les blogs ne servent pas le débat publique, mais plutôt de défouloir publique? probablement que oui.

Écrit par : Riro | 26/08/2008

Certaines personnes ne peuvent s'exprimer sans injurier l'autre souvent avec un discours peu argumenté et sur le coup de l'émotivité.. mais Monsieur Longet, vous avez un long parcours à votre actif, vous devriez savoir que même dans un commentaire un peu acerbe voire injurieux, il y a toujours quelque chose de bon à prendre. Soyons plus attentif aux propos des autres et moins vindicatif quand à leurs formes écrites.

Écrit par : demain | 26/08/2008

Bonjour Monsieur Longet,

Ce qui me surprend le plus à la lecture de votre article, c'est de laisser sous-entendre que les blogs amènent parfois des personnes virulentes qui démontrent que la socitété va (peut-être) mal.

VOus m'avez l'air de donner une jolie image de la politique, de la communication, de l'ouverture de chacun de vouloir prendre la peine de comprendre l^'autre, d'avancer etc...

Cependant à regarder l'actuel politique du pays (tant du point de vue communal, cantonal ou fédéral), je ne pense pas que la virulence de certains commentaires sur les blogs ont à envier les commentaires de certains sur la scène politique. De la même manière qu'il est dificile de faire passer ces idées sur la scène politique, autant il est dificile de faire par de son poiunt de vue sur un blog net en gros il n'y a pas tant de différence.

D'ailleurs c'est là où les médias et les politiciens se font dépasser par les évenements. Car la structure politique actuelle, tout comme les grands médias, ne correspondent plus au besoin de la population.

Car il y'a une chose que certains politiciens ont oublié. De un, personne ne vous a forcer à faire de la politique. De deux, il est tout à fait normal que vous assumiez les fait de faire des mécontents. Ce n'êst pas parce que vous avez l'impression d'en faire plus, en allant de temps en temps à une séance, assemblée, que ce la vous donne le droit de prendre des décisions sur la vie des gens.
Et plus certains s'autoriseront à croire qu'ils parlent "au nom" de la population et prendront des décisions "pour le bien de la société" tout en supprimant les autres manières de voir les chose plus ils devront s'attendre à une remise en place de la part de certains habitant de ce pays, qui tout comme vous le faite, prennent l'initiative personnel de participer à la vie politique qui les concernent tout autant que vous.

Écrit par : David Divorne | 28/08/2008

Votre billet est pertinent et certains commentateurs se sont efforcés de la démontrer a contrario !
Je crois personnellement que le fait d'être caché derrière un écran permet à beaucoup de gens d'user d'outrages et d'impolitesses dont il n'oseraient pas user en public... Et c'est encore pire dans le cas de ceux qui restent anonymes.
Heureusement, d'autres savent dialoguer : avec eux, le dialogue est utile et fructueux, souvent intéressant.
Personnellement, j'ai tranché très simplement : tout commentaire impoli, irrespectueux des personnes, dégoûtant ou malhonnête est supprimé immédiatement. Mon blog, c'est chez moi et j'y fais la loi. Je ne perds pas mon temps, ni mon espace virtuel avec des imbéciles, de gauche et de droite...

Écrit par : pikereplik | 28/08/2008

Le dialogue qui ressemble à un "Cause toujours" n'est que bavardage!
Encore faut-il qu'il y ait écoute!

Écrit par : Micheline Pace | 28/08/2008

Monsieur Longet,

Je ne comprends pas votre "révolte" !
L'aphorisme de Roger Courteline devrait vous mettre un peu de baume sur vos "plaies".

"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet."

Écrit par : Père Siffleur | 31/08/2008

Monsieur le Président,

Que les choses soient très claires : le Parti socialiste
doit oublier la connerie de la parité. Ce n'est pas le
sexe et le cul qui doivent déterminer le ticket socialis-
te au gouvernement. Au reste, Madame Salerno donne actuel-
lement une très mauvaise image du Parti socialiste : elle
est pleine de fric, elle ne fout rien et elle vire tout
le monde, avec des conséquences sociales et des coûts
importants pour l'assurance chômage. 200'000.- an pour
dire je fais des bébés et je travaille à la maison. En
plus son mari est particulièrement arrogant. Je suis un
mec et j'en ai rien à foutres des nanas.

Je le dis sans aucune hésitation : c'est un ticket BEER
TORNARE qu'il faut envoyer au gouvernement. BEER parce
qu'il est en place. TORNARE parce qu'il est extrêmement
compétent et qu'il a une très grande expérience en poli-
tique et qu'il est apprécié de tous les partis politiques.

Merci !

:-)

Écrit par : Canard | 23/01/2009

M Longet,

ce soir en me mettant sur mon ordinateur, je suis tombée sur votre note pleine de sincèritée et de croyance en vos idées.

Il est vrai que le création d'un blog, c'est une aventure, qui si on ne fait pas preuve de distance, faire douter de ses combats, ses idéaux mais surtout de sa conviction profonde que le monde n'avançera que par la communication.

Pour vous avoir rencontré et lu vos livres, je me permet ce soir d'en appeler à vos sentiements les plus profonds.

Vous êtes un homme de coeur.

En disant homme de coeur, je veux dire que vous croyez encore a une réforme de notre système qui prône des valeurs égoiste qui bloque la démocratie participative que vous défendez.

La situation économique et sociale dans laquelle nous nous trouvons doit vous donner l'opportunitée de défendre vos idéaux trop souvent baffoués et ignorés par ceux qui ne savent communiquer que par la violence.

M Ronget, reprenez votre place politique (Président PS GE/ maire d'onex) et soignez image médiatique, même si l'image n'est que temporaire.

Vous êtes un homme bien et je vous demande de revenir communiquer avec vos citoyens malgré les attaques gratuites qui vous ont tentée a abandonner votre blog.

Tous ses projets et idées que vous avez exposés sur votre blog ne doivent pas finir aux oubliettes sous pretexte qu'une certaines classe politique s'acharne a attaquer tous se qui ne va pas dans leur sens.

La digntée humaine est souvent baffouée dans notre pays et c'est sans compter les conditions des plus faibles d'entre nous.

A chaque fois que je vous ai contactée pour vous soumettre des situations particulièrement compliquées, vous vous êtes déplacé et avez écouté.

Vous avez en vous la graine du changement et vous ne devez pas vous décourager face à l'attaque.

Vous êtes le président du PS, alors reprenez du poil de la bête et remontez sur scène.

Sur ses mots, je reste dans l'attente que vous remettiez une note sur votre blog car vous êtes un acteur de la scène politique genevoise.

Revenez M Longet...Vous n'avez pas que des amis mais vous avez des alliés.

Une militante non PS qui vous veux du bien...

Écrit par : humma | 23/01/2009

Chère Madame
Merci pour votre message. Je voudrais vous rassurer. Je ne suis nullement découragé! Je voulais juste exposer mon désenchantement et ma mauvaise humeur contre la prolifération de commentaires bas de gamme voire insultants.
Un blog c'est aussi une possibilité de dialoguer et de réfléchir ensemble, pas qu'un défouloir!
Merci encore et cordiaux messages

René Longet

Écrit par : Longet | 07/02/2009

Les commentaires sont fermés.