23/01/2012

Ca commence mal l'année politique 2012...

A en croire la presse, l'année politique genevoise a commencé le 1er janvier à 5h du matin au MAD. Sur cette affaire, on ne peut que se rallier aux propos du président du Conseil d'Etat, M. Unger.


Pour M. Unger, ce qui se passe dans un lieu public ne saurait relever de la sphère privée. Et chacun de s'en remettre aux résultats de l'enquête et d'attendre que la justice donne son avis.

On en saura donc davantage dans peu de temps.

Les errements de Mark Muller ont par contre détourné l'attention sur d'autres points chauds très importants pour le quotidien des gens, je veux parler du réseau des TPG et du conflit qui perdure entre Mme Rochat et la police.

Deux propositions toutes simples, que M. Unger et ses collègues peuvent sans difficulté aucune mettre en oeuvre, et que je leur recommande chaudement:

- Lancer une vaste enquête scientifique de satisfaction sur le nouveau réseau des TPG, afin de s'assurer de ce qu'il faut aménager pour qu'il corresponde vraiment à une facilitation du trajet pour le plus grand nombre. Les conditions de déplacement sont devenues de plus en plus difficiles pour la plupart des gens dans notre agglomératin,  et il faut que l'offre des TPG permettre de réduire ces difficultés et ne les aggrave surtout pas.

- Prendre acte que depuis Bernard Ziegler, en réalité, pratiquement tous les chefs du Département en charge de la police ont eu des difficultés plus ou moins grandes à trouver un accord durable avec ce corps particulier, et enfin admettre que c'était un peu léger que de confier à une magistrate nouvellement élue ce très lourd dossier, en lui demandant de réussir seule là où de plus routiniers qu'elle ont eu beaucoup de fil à retordre. Il est temps que le collège soit vraiment collégial et traite en tant que tel avec la police, au lieu de laisser la titulaire s'enferrer dans de constants face-à-face sans issue. A moins que le PLR veuille faire de Mme Rochat une nouvelle Mme Spoerry? Avec ce parti, tout est possible, tant la tradition du sacrifice de leurs magistrats semble un réflexe bien ancré...

Bref 2012 a mal commencé. Mais il n'y a aucune raison que ça continue. Alors au gouvernement de montrer qu'il sait gouverner!

20:01 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Avant de lancer la pierre sur Mark Muller, pouvez-vous me confirmer qu'il n'y a jamais eu aucun dirigeant du PS genevois stoppé pour alcool au volant? Ou aucun dirigeant d'un parti de droite dure à Genève qui ne paie pas ses pensions alimentaires?

Trouve lamentable les fins de soirée au MAD du père Muller (sérieux, il a quoi, 15 ans?), mais les grands cris moralisateurs des autres partis, c'est un grand moment d'hypocrisie.

Écrit par : Amusé | 24/01/2012

Et si c'était une magouille du MAD pour obtenir les nouveaux locaux ?...

Écrit par : Ivan Skyvol | 24/01/2012

Les commentaires sont fermés.