02/06/2013

Dommage j'ai déjà voté!

J'ai voté non à l'élection du Conseil fédéral par le peuple. Et je suis en train de me demander devant l'indigence des arguments contre si j'ai bien fait...

Les arguments sont vraiment faibles.


Le premier: ça vient de l'UDC et si on n'aime pas ce parti il ne faut pas le renforcer en soutenant ce qui vient de lui. Ah bon? Il y aurait des partis qui auraient toujours tout juste et d'autres toujours tout faux? Et on peut construire des solutions viables en refusant quelque chose qu'on approuverait sur le fond, juste parce que cela vient d'une formation avec laquelle on est pour bien d'autres choses en désaccord? Si la politique fonctionnait comme ça, il n'y aurait plus que des blocages, il y a en a déjà assez.

Le deuxième: ça aurait fait réélire Blocher. Et alors? Si c'est la volonté du peuple? A-t-on réclamé de procéder dorénavant à l'élection des Conseillers d'Etat par les Grands Conseils, suite à l'élection au gouvernement de leur canton de Freysinger et de Perrin?

Le troisième: une élection par le peuple, c'est plein d'incertitudes, ce sont les plus démagos qui passent, c'est transformer le mandat en campagne électorale permanente. Si c'était vraiment ça, comment peut-on tolérer que les exécutifs communaux et cantonaux soient élus par le peuple? et nos parlementaires, ils ne sont jamais en campagne électorale, ni démagos? Un peu de sérieux, la démocratie c'est justement exposer ses positions et laisser le peuple trancher! Ca nous changerait du conclave de cardinaux auquel jouent tous les 4 ans nos parlementaires fédéraux.

Le quatrième, un peu plus crédible: les minorités vont se faire avoir, ceux qui ont moins de moyens pour faire campagne aussi. Mais là il peut y avoir des parades. Des quotas, des collèges électoraux distincts. Des limites strictes posées aux frais de campagne, sanctionnées d'inéligibilité (c'est le cas en France notamment). Ce qui serait une bonne chose d'ailleurs aussi pour les campagnes référendaires. C'est bien ce 4e argument qui m'a fait voter non, car nous n'avons aujourd'hui pas ces garanties, qu'il faut avoir avant d'ouvrir l'élection du Conseil fédéral à l'ensemble du peuple.

Mais c'est bien le seul argument qui tienne la route. Quant aux autres, la prochaine fois, Mesdames et Messieurs les opposants, trouvez-nous mieux... ou demandez qu'on élise tous nos exécutifs par les parlements. Ce que je combattrais résolument.

 

21:45 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Avant l’indigence des arguments, occupez vous de celles des locataires du conseil fédéral! Il faut dire que le PS ne nous gâte pas en choisissant d'envoyer le plus lisse au lieu du plus compétent!

Vous nous aviez habitué à mieux avec Mme Dreifuss et, dans une certaine mesure, Mme Calmy Rey qui n'a déraillé qu'en se fourvoyant à porter un voile.

Pour moi c'est clair et net, OUI à l'election par le peuple! Dmmage on ne peut pas virer l'équipe actuelle.

Écrit par : G Dubouloz | 02/06/2013

@Monsieur Longet,vous seriez étonné du nombre de citoyens qui ont déjà voté Non

Écrit par : lovsmeralda | 03/06/2013

Les commentaires sont fermés.