24/10/2013

Plafonner les très hauts salaires, que du bon sens...

La Suisse démocratie-témoin, tel était le titre d'un livre qui a beaucoup flatté l'égo national des Suisses. C'était il y a plus de 50 ans. La Suisse, pays où règne un certain consensus social, ou les dirigeants n'ont pas la grosse tête, où les conseillers fédéraux prennent le tram pour aller au travail... et où les patrons savent raison garder, où on sert avant de se servir, où l'économie virtuelle n'a pas encore pris le dessus sur le monde réel.

Est-ce encore vrai aujourd'hui? L'explosion depuis un certain nombre d'années de salaires mirobolants (on parle bien de salaires... et pas de rémunérations suite à un investissement financier personnel) et dépassant largement ceux de nos conseillers fédéraux est une insulte au respect qu'on doit au travail de chacun-e. De tels salaires ne sont tout simplement pas justifiables à l'égard des centaines de milliers de salarié-e-s qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts et de toute la classe moyenne qui se débat au quotidien.

Lire la suite

09:26 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook