10/02/2014

Honte d'être Suisse après le 9 février?

Pour avoir honte, il faut se sentir responsable. Or le résultat sur l'immigration n'est pas le mien. Ce n'est pas mon choix. Par contre: dur d'être Suisse, ça oui. Dur de voir les angoisses et les frustrations de larges parts de la population prendre ce tour. Paradoxal de constater que sauf au Tessin, moins il y a d'étrangers et de problèmes concrets, plus l'initiative a fait de voix!!
Dur de constater l'emprise croissante de l'idéologie factice et superficielle de l'UDC sur le pays.

Lire la suite

20:52 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook