26/10/2014

Moins d'Etat, moins de service public audiovisuel?

Voici plus de 20 ans apparaissait une nouvelle marotte idéologique dans le paysage politique: dénigrer l'Etat. Par nature, il serait contraignant (oui, il faut arbitrer au nom de l'intérêt public, ça commence avec les feux rouges et finit à la FINMA), bureaucratique (là on peut réformer), trop coûteux (pas vraiment, si on va voir ailleurs), inefficace (pas vraiment non plus) - bref l'ennemi du genre humain, de l'émancipation de l'individu, c'est l'Etat. Moins d'Etat, moins de régulation! Et on a vu ce qu'on a vu, une mondialisation qui oppose les pays et les humains les uns aux autres à armes inégales, une considérable recrudescence des inégalités, et toujours aucune solution pour les fléaux que sont le chômage et l'exclusion.

Lire la suite

19:48 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

12/10/2014

Energie: on est au bord du gouffre, alors faisons un grand pas en avant...

Mme Leuthard n'a pas peur des contradictions. D'une part, elle propose au pays une nouvelle orientation énergétique: fermeture à terme des centrales nucléaires qui produisent près de 40% de notre électricité; mise en avant des énergies renouvelables; valorisation du gisement des économies d'énergie. D'autre part, elle propose le libre choix de son fournisseur d'électricité pour chaque consommateur.

C'est occulter un facteur essentiel: les prix sont faussés. Le nucléaire laisse ses coûts aux générations à venir: démantèlement pièce par pièce des centrales en fin de vie, gestion durant des millénaires des déchets radioactifs... Le pétrole idem, car les conséquences du changement climatique que la consommation des énergies fossile favorise seront (et sont déjà) pour d'autres.

Lire la suite

20:52 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook