09/09/2015

Ras le bol de la malbouffe, vive la semaine du goût!

Retrouver de nouveaux équilibres agro-alimentaire devient vraiment urgent.
Deux infos lues récemment dans les médias: 80% de la déforestation dans le monde est dû aux exigences de notre alimentation industrialisée.  On détruit des biotopes uniques, dans toute la zone tropicale en particulier, pour cultiver du soja qui sert à engraisser les animaux que nous mangeons en excès et à surproduire du lait dont le prix n'est même plus rémunérateur pour nos producteurs... Et pour des cultures de palmiers à huile, l'huile de palme étant un ingrédient essentiel de l'alimentation industrielle.


Et l'autre info: désormais, le monde compte deux fois plus de personnes souffrant des conséquences de la suralimentation (1,6 milliards d'humains, et de plus en plus dans les pays dits émergents) que de personnes souffrant de sous-alimentation (qui restent tout de même quelque 780 millions!).

Il est temps de redécouvrir autre chose et de reconstruire notre lien à l'alimentation autour de 5 critères tout simples: la santé (nous sommes faits de ce que nous mangeons), la proximité (chaque région a ses spécificités et doit se responsabiliser pour un minimum de souveraineté alimentaire), la diversité (il existe des centaines de sortes de pommes et dans les grandes surfaces on en trouve au maximum une demi-douzaine), l'équité (le producteur doit pouvoir vivre correctement de son travail) et le mode de production (notre santé et la santé de la terre ont partie liée).

A Genève, grâce à la loi sur la promotion agricole, nous avons retrouvé ce lien avec nos producteurs, sommes fiers du label GRTA (Genève région terre avenir) et une bonne sensibilisation se développe. Mais il reste encore bien à faire pour corriger de vieux réflexes qui sont mauvais pour nous, mauvais pour la Terre, mauvais pour les paysans eux-mêmes.

Depuis une quinzaine d'années, la Semaine du Goût se tient dans la 2e moitié de septembre. C'est une magnifique occasion de partir à la découverte de comment faire autrement. Cette année à nouveau, dans toute la Suisse de nombreux producteurs et restaurants se mobilisent pour nous: http://www.gout.ch/index.php/fr/evenements-du-gout/recherche-d-evenements-2015 Les collectivités publiques s'engagent également, et, pour ce mois de septembre, signalons les très beaux programmes des Villes de Genève et d'Onex (Ville du goût en 2010).

Ne ratons pas ces rendez-vous où l'utile se joint à l'agréable!

10:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.