17/01/2016

Attentat au Burkina: Adieu camarades

Jean-Noël Rey et Grégory Lamon ont donc été fauchés sur une terrasse africaine, ajoutant leur nom au nombre des victimes d'une vague de folie qui sévit de Bagdad à Paris, de Beyrouth à Ouaga.

Pour en finir avec la folie terroriste, il faut les grands moyens sécuritaires. Mais cela ne suffira pas.


Le terrorisme a pour but d'appauvrir, de désespérer les populations, en dissuadant le tourisme, les échanges, les actions de coopération tant nécessaires à l'essor économique des populations et au dialogue entre les différentes parties du monde.  Il ne faut donc surtout pas relâcher l'effort de solidarité et de développement. L'ironie de l'histoire veut que tant Jean-Noël Rey que Grégory Lamon sont précisément venus au Burkina pour inaugurer un projet de développement qui leur était cher. Apportant, justement, leur contribution à ce que la population locale puisse connaître une vie meilleure. Plus que jamais, nous ne nous laisserons pas intimider, ne laisserons pas les peuples devenir otages d'une petite horde de tueurs.
Nous le devons à nos valeurs de solidarité et d'humanisme, celles-là même que les terroristes veulent assassiner. Nous le devons à la mémoire des victimes du terrorisme. C'est donc aussi en mémoire de Jean-Noël Rey et Grégory Lamon que nous intensifierons l'action de solidarité.

 

19:24 | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook

Commentaires

Il ne s'agit pas d'une petite horde de tueurs il s'agit du plus grand défit que nos démocraties ont eu à relever depuis Hitler. En matière de collaboration la Suisse par sa tolérance n'a jamais autant collaboré avec l'islamisme radical. N'attendons pas qu'ils tuent chez nous pour prendre les mesures efficaces envers cette idéologie mortifère.

Écrit par : norbert maendly | 18/01/2016

Bien d'accord avec vous M. Maendli, ce sont les nazis de notre temps. Mais je ne sens pas la Suisse le moins du monde tolérante avec cette folie incendiaire. Je sens au contraire l'ensemble des élus, l'ensemble des formations politiques, l'ensemble de la population unanime pour dénoncer et combattre ce fléau. Nous avons besoin de cette unité, et aussi besoin que les musulmans du monde se mobilisent avec la plus grande énergie pour dénoncer ceux qui osent se réclamer d'une religions pour tuer tout ce qui bouge autour d'eux, tout ce qui est différent d'eux.

Écrit par : longet | 18/01/2016

"une petite horde de tueurs"
Expression a le mérite d'être rassurante. Il semble néanmoins que la horde de Daesh, pour ne prendre que celle-là, ne soit pas si "petite" que cela, du moins au regard de ses méfaits. Je crains que le monde soit devenu très différent des rêves socialistes des années '70, lorsque vous étiez encore délégué de classe.

Écrit par : Mère-Grand | 18/01/2016

@ René
Dieu vous entende.

Écrit par : norbert maendly | 18/01/2016

Bonjour Mère-Grand
Je ne suis pas de ceux qui minimisent les choses; ça fait 20 ans que ça dure, depuis les dizaines de milliers de morts en Algérie et l'attentat de Louxor. Chaque époque doit faire face aux défis qui se présentent et là les solutions sont faciles à énoncer mais plus difficiles à organiser. Trois axes: pas de liberté pour les ennemis de la liberté; une dénonciation sans faille des religions face à ceux qui s'en réclament pour commettre leurs crimes, ici en première ligne bien sûr l'islam; ne pas abandonner les populations victimes à leur sort. Quant à vous, Mère-Grand, dans votre sagesse, dans les années 70, vous aviez prévu tout cela? Certes Malraux disait que le 21e siècle serait religieux ou ne serait pas. Mais ça, ça n'a rien à voir avec une religion, c'en est au contraire la trahison.

Écrit par : longet | 18/01/2016

"Certes Malraux disait que le 21e siècle serait religieux ou ne serait pas. Mais ça, ça n'a rien à voir avec une religion,"

Non? Mais alors avec quoi?!!!!!!

Écrit par : Lou | 18/01/2016

Les religions se trahissent toujours elle même pour conquérir ou reconquérir le pouvoir puis elle font leur examen de conscience et adoptent une attitude plus tolérante. L'Islam est dans une phase de reconquête et ni vous ni moi ne seront encore de ce monde quand il se remettra en question. La laïcité si elle est un idéal en soi n'est pas capable d'enrailler la montée en force de l'islamisme. Je pense que le christianisme militant est seul capable de stopper l'idéologie totalitaire.

Écrit par : norbert maendly | 18/01/2016

Pensée émue aux deux célèbres suisses humanitaires et surtout à leurs Familles.

A ce jour, on n a pas encore compris que le Terrorisme est un mal indigène aux pays d Afrique, du Proche orient, Pakistan, Afghanistan..etc..Pas seulement, car ces terroristes ne sont ils pas les sous traitants bas de gamme, chairs à canon et pratiquant la chasse à l homme: plus d arabes massacrés, plus de musulmans et surtout des sunnites que d autres comme les chiites, Alouites, chrétiens, Yazidis...
Quand aux kurdes, Erdogan s en occupe avec la compensation financière de 3 milliards de dollars offerts par l UE. Cette dernière, l UE, n est elle pas la succursale des USA et de l Otan?

Je vous cite trois déclarations d Homme d Etat Français, présidence par un "Socialiste de gauche" d après son ancien CV:
--En 2012 à Marakech, le No 2 du Gvt Français, Mr Fabius, avait dit ceci urbi et orbi: ""Al Qayda/Al Nosra fait du bon boulot, quand même, en Syrie."" Mr Fabius est toujours en place et il n a pas été ni destitué de sa mono-nationalité ni mis en prison puisqu il n a que dévoilé la politique officielle française étrangère, entre autres en Syrie, c a d que la France accepté d être un pays pro terroriste (pour rester polie, je n ai pas dit carrément un Pays Terroriste au moins depuis 2011, bien que...?!).
--Mr Caseneuve, ministre de l intérieur français a dit il y a quelques jours:""L Appel au Djihad n est pas un délit""(!!)
--Mr Hollande avait dit:""Nous avions le choix entre le Dictateur Syrien "Bachar" et les Terroristes. Alors, nous avons choisi entre ces deux, les Rebelles(Pincez moi SVP, ou bien qu il hallucine ...) ..

Écrit par : Charles 05 | 18/01/2016

Le 21ème siècle sera religieux?
Est ce un gag?
Prenons les trois religions mono-théistes. Elles sont toutes d accord, au moins sur ce point, donc aimer et protéger son proche et ne pas lui faire ce qu on n a pas l envie qu il nous le fasse. Mettez trois représentants des dites religions et enfermez-les dans un local et qu ils ne sortiraient pas avant de faire une déclaration commune dans ce sens. Vous verrez que trois cadavres sortiraient à la fin puisque chacun des trois a tiré sur les deux autres. Car chacun sait bien que l excès de Dieu entrave l accès à l Intelligence, à la Raison et au Sens critique des choses...et ils ne veulent pas les annihiler...Amen ou Amin...

Écrit par : Charles 05 | 18/01/2016

En religion, comme ailleurs, il y a des hommes et des femmes qui visent le pouvoir mais les simples fidèles, eux, passent souvent leur temps à se demander de ce qu'ils entendent où leur est enseigné ce qui est vrai ou non.

Expériences faites (catholicisme de jadis, en particulier) le plus souvent en observant tout en se taisant).

Pour les fidèles d'aujourd'hui, en mos pays, pas forcément tous "bouchés"! la recherche de la maîtrise non de l'autre mais de soi-même est la norme.

Tous sommes dotés entre autres pulsions d'une pulsion spirituelle.

Au MLF des années 70, en Suisse, sans pour autant accepter de les suivre, nous avions appris par des jeunes gens marxistes que le terrorisme est l'ultime moyen pour obtenir ce qui n'est pas accordé.
A commencer par le dialogue.


En aucun cas, selon ces marxistes, le terrorisme "pour le terrorisme"!

Les jeunes qui partent se former au djihadisme sont-ils, en l'occurrence bien informés sur le terrorisme en tant que tel?

Aujourd'hui, ère des réseaux sociaux, qui peut croire qu'en se "rendant" au djihadisme les jeunes concernés ne savent pas ce qu'ils font?

A quoi ils peuvent et doivent s'attendre?


Selon Jean d'Ormesson, lui-même, au micro de Darius Rochebin, Marx était un grand philosophe.

Charles 05 a parfaitement raison: Intelligence Raison et Sens

A quoi ajouter Conscience (prise de conscience, dialogue avec soi-même).

En Suisse de jadis parfois dès l'âge de l'école enfantine soit cinq à six ans.

A la maison, avec la maman puis le papa qui "rentrait le soir"!

Frères et sœurs.

Animaux familiers.

Voisinage, amis.

On avait largement le temps.

Mais la pensée de Tolstoï selon laquelle "Là où il y a l'amour, là il y a Dieu!" loin d'entraver, précisément désentrave, décoince en nous, individuel comme collectif, l'intelligence, la raison, l'Art et, critique ou non, le "sens"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19/01/2016

On peut débattre longtemps des religions, de leur nature, de leurs abus, de leur histoire.
Le fait est qu'elles existent, car les humains ont besoin de références spirituelles, mais l'histoire enseigne qu'elles peuvent aussi évoluer, et que les sociétés peuvent débattre et décider de la place qu'elles leur attribuent dans la vie sociale et publique, que spiritualité et autoritarisme d'une Eglise c'est encore tout autre chose... On peut vivre sa spiritualité hors des dogmes et surtout en respectant le dogme qui est celui d'autrui. Le mal c'est d'imposer ses croyances à d'autres, c'est l'obsession de les convertir, prétendument pour les "sauver".
Le Christianisme a connu une phase d'extrême agitation et intolérance, entre les 12e et 17e siècles: croisades, inquisition, chasse forcenée aux hérétiques et aux sorcières, conversions forcées, antisémitisme, guerres de religion parfois pour un seul mot. Puis on s'est en est sortis sans interdire la religion mais en lui fixant un cadre.
L'intégrisme islamique est un défi qui doit être réglé aussi par les pays où il apparaît, un débat doit être mené au sein de l'islam comme il a été mené au sein de la chrétienté. L'islam est loin d'être monolithique, la plupart des soufis sont les premières cibles des intégristes, car pour eux l'esprit passe avant la lettre: la spiritualité est personnelle et pas imposée aux autres.
L'intégrisme est aussi favorisé (ce ne veut nullement dire expliqué et encore moins excusé) par des causes comme la perte des repères, des ruptures rapides au sein de sociétés conservatrices, le manque de perspectives économiques, la perception des inégalités et injustices flagrantes, un sentiment d'infériorité personnelle et/ou collective. Ce sont des causes semblables qui ont fait que des millions de personnes ont adhéré à des mouvements politiques extrémistes dans les années 20 et 30: résultat, 50 millions de morts.
IL y a aujourd'hui dans le monde des forces qui se battent pour l'universalité des droits humains, de nombreux leaders religieux qui s'engagent pour une vision humaniste et tolérante des religions. C'est eux qu'il faut écouter, soutenir, mettre en avant pour pousser le monde à évoluer, rappeler des standards non négociables (au lieu de prétendre que chaque culture a le droit à ses propres repères, même s'ils bafouent la dignité élémentaire des humains).
Et enfin, si l'intégrisme est détestable, quel qu'il soit, parce qu'il impose la victoire de la lettre sur l'esprit, une lettre mal comprise, souvent abusée, sortie de son contexte, il n'implique aucunement le terrorisme, qui est encore autre chose.

Écrit par : longet | 19/01/2016

" Nous avons besoin ... que les musulmans du monde se mobilisent avec la plus grande énergie pour dénoncer ceux qui osent se réclamer d'une religion pour tuer tout ce qui bouge autour d'eux, tout ce qui est différent d'eux."

Si seulement les musulmans étaient capables de comprendre cela! Au lieu de ça, ils ne cessent de pleurer à la persécution islamophobe, dans le but d'étouffer toute critique de leur religion, de leur culture et de leurs valeurs. Une culture qui exige des horaires séparés pour les femmes dans la piscine (=ségrégation) ou qui trouve normal de commettre des crimes d'honneur = délit pénal).

On nous dit de ne pas faire l'amalgame. Mais comment faire, quand les musulmans eux-mêmes se disent persécutés quand on condamne l'islamisme, la violence barbare, les attentats? On ne s'en sortira jamais s'ils ne changent pas enfin d'attitude et qu'ils fassent, comme nous, une réforme. Quant aux inégalités, les sociétés musulmanes sont bien plus inégalitaires que les nôtres, prenez les États du Golfe persique p.ex.

Écrit par : Arnica | 19/01/2016

Georgie Lamon, et non pas Grégory Lamon..

Écrit par : simone | 19/01/2016

"vous aviez prévu tout cela?"
Il était à prévoir que si une religion reprenait le pouvoir que "la nôtre" avait perdu, notamment grâce au combat mené par les forces socialistes du siècle dernier, elle l'utiliserait, une fois de plus, pour soumettre, interdire et dominer les consciences.
Mais il est vrai que nous ne nous attendions pas à cette régression qui commence à gangréner le monde entier.
Quant à la "sagesse" que vous m'attribuez avec tant d'ironie que de gentillesse, une de vos qualités pérennes, elle n'a évidemment jamais existé. Je ne fais que demander à vos amis socialistes de mener le même combat contre les prétentions hégémoniques de toutes les religions, ce que certains, pas vous semble-t-il, n'ont plus la lucidité de faire.

Écrit par : Mère-Grand | 19/01/2016

que de foi & croyances aveugles dans le dieu wikipédia!
religieux n'est pas le mot cité par Malraux: « Le XXI° siècle sera mystique ou ne sera pas »


et voilà. encore une coulée de débats stériles, fondés sur des erreurs de source, reprises en chorales de troupeaux de moutons aussi flemmards qu'ignares


quoique. erreur venue de Malraux lui-même, qui resta dans l'incapacité de faire son choix et d'évoluer entre le concept de spiritualité qu'il taclait, et celui de mysticisme qu'il a utilisé


- hésitations conceptuelles dont Malraux a discuté lors d'échanges publiés
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?t=12570%29

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 20/01/2016

Bizarre: faut-il s'étonner ou se questionner sur une éventuelle auto-censure médiatique locale ?

- aucun sujet ne traite des conséquences de l'assassinat en capitale africaine, de ces deux retraités bénévoles bienfaiteurs, quant au soutien à venir de la population suisse en faveur d'ONG suisses en Afrique


- aucun article ne parle de ce que représente annuellement l'ensemble des aides versées par la CH soit les contribuables suisses, au développement de ces états africains installés autant dans leurs guerres fratricides que dans leurs corruptions


- nos médias font l'autruche et l'impasse sur les conséquences que représentent ces assassinat en termes de fermetures d'aides à la population des mobiles MSF + HCR ne pouvant rester en zones "hostiles"


quand pourtant il devient crucial de rappeler /ne serait-ce qu'aux africains établis en Suisse
dont à la presse africaine de Genève accréditée à l'ONU,

que l'ensemble des contribuables et les pays occidentaux ne peuvent plus à la fois continuer de

- soutenir à bras-le-corps la survie alimentaire de populations d'états africains aux pouvoirs corrompus criminels voire génocidaires

- accueillir leurs migrants & familles au titre de réfugiés par centaines de milliers

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 20/01/2016

@Arnica
Oui, la religion musulmane doit faire SA révision quand elle le juge nécessaire et à mon avis elle doit le faire maintenant et depuis son intérieur mais ceci est son affaire et non pas ni la vôtre ni la mienne. Elle doit le faire certainement en dépassant la main mise de la Saoudie et du Qatar sur ce sujet(Grands Amis louches et contre nature de l Occident et vice versa). Ces deux sont les pires destructeurs de cette religion car ils ne cherchent qu à rester éternellement au pouvoir en tant que mini clans familiaux dictatoriaux absolus en se faisant protéger par les puissants de ce monde (pouvoir des monarchies contre leur pétrole, donnant donnant!.

Juste une question à @Arnica et à toute personne parlant le même langage:
--A t on demandé aux Français de descendre dans la rue contester ce que Mr Sarkosy, entre autres, a fait comme crimes contre l humanité après que 500 000 libyens ont été massacrés et après avoir fait la peau à toute un pays,la Libye?
- A t on demandé aux Français de descendre dans la rue contester ce que Mr Hollande, entre autres, a fait comme crimes contre l humanité en Syrie en soutenant Al Nosra, entre autres, qui fait du bon boulot en Syrie selon Mr Fabius qui l a déclaré urbi et orbi en septembre 2012 à Marakech?
--A t on demandé aux Français de descendre dans la rue contester et faire repentance depuis que la France est devenue un pays pro-terroriste voire à mon humble avis un pays carrément terroriste au moins depuis 2011 ?.
--A t on demandé aux citoyens Américains de descendre dans la rue contester ce que Bush Junior, entre autres, a fait comme crimes contre l humanité en Irak après que 1 million 500 000 irakiens ont été massacrés dont 400 à 500 milles enfants de bas âge. A noter que Madeleine Albright avait justifié l
ampleur du nombre de ces massacrés irakiens précités surtout les enfants et devant un journaliste américain en disant cette horreur::"LIBERTY HAS NO PRICE""
--A t on demandé aux Italiens de faire repentance contre les crimes de la Mafia?
--A t on demandé aux chrétiens de faire repentance vis à vis des curés pédophiles?
--Et les Belges pour le massacre de 10 millions de Congolais?
--Et les turques pour le un million d arméniens massacrés il y a 100 ans et non reconnus, 100 ans après, comme des génocidés?

Au fait, selon vous il n y a que les musulmans qui doivent faire repentance...Changez de disque SVP.

Écrit par : Charles 05 | 24/01/2016

Les commentaires sont fermés.