Le blog de René Longet - Page 2

  • Lentement l'extrême-droite tisse sa toile

    C'est fait: en fonction des résultats des élections d'il y a quelques semaines, l'extrême-droite partage avec ce qui reste de la démocratie-chrétienne les postes ministériels en Autriche. Qui se retrouve ainsi en phase avec les tendances identiques au pouvoir désormais en Pologne, Hongrie et République tchèque, pays voisins. Mais elle est aussi représentée au sommet de l'Etat avec Trump ou triomphant avec le Brexit; prête à reprendre sa part de pouvoir en Italie. Entre 15% (Allemagne) et un bon tiers des voix lui semblent aujourd'hui assurées. Même en Asie cet état d'esprit se répand: les tendances à l'exclusion se manifestent en Inde, jusqu'au gouvernement nationaliste de Modi, pays qui doit pourtant sa survie à une bonne dose de tolérance à la diversité. Gandhi est bien loin...

    Lire la suite

  • Projet de loi du Conseil fédéral sur le CO2, encore un effort!

    Un peu plus de six mois après l’approbation en votation référendaire de la nouvelle loi sur l’énergie (21 mai 2017), le Conseil fédéral présentait, le 1er décembre dernier, la révision de la loi sur le CO2 dans un contexte international fort contrasté.

     

    Lire la suite

  • Planète: dernières nouvelles du front

    Petite revue de presse. 1,5 milliards de m3 de glace perdus pour nos glaciers en 12 mois, tel est le bilan communiqué le 31 octobre par l'ATS. Le même jour, l'Organisation météorologique mondiale, OMM, signale que les teneurs en gaz carbonique de l'atmosphère, le plus important en quantité des gaz à effet de serre, augmentent à un rythme record.

    Lire la suite

  • Crise catalane, et si la réponse était dans le fédéralisme?

    La volonté d'une partie (difficile à quantifier vu le nombre d'abstentionnistes au référendum du 1.10) de la population vivant en Catalogue de proclamer un Etat catalan indépendant pose de nombreux problèmes. Tout d'abord celui du cadre légal. L'Espagne, redevenue démocratique voici maintenant bientôt 40 ans, Franco étant mort le 19 novembre 1975, a défini sa loi fondamentale et il est clair que celle-ci ne saurait être violée, mais doit être préalablement amendée. L'Etat central a commis de son côté une faute grave en bloquant voici quelques années un nouveau statut pour la Catalogne. Mais cela n'est pas encore le fond de la question.
    Ce fond est: l'avenir est-il aux Etats ambitionnant de regrouper un seul peuple et seulement celui-ci ou dans une revalorisation du fédéralisme?

    Lire la suite

  • Le buffet de la gare: un fast-food de plus!

    Quelques jours après la clôture de la Semaine du Goût qui a rassemblé en Suisse près d'un demi-million de personnes autour de plusieurs milliers de rendez-vous illustrant la convivialité, le savoir-faire culinaire, la tradition, la proximité, la qualité... bref le goût, voilà que le Buffet de la gare va se transformer en temple du fast food. Un de plus!

    Lire la suite

  • Coopération au développement, quelles options en ville de Genève ?

     

     

    Quand l’exécutif et le délibératif ne sont pas composés des mêmes majorités politiques, et que le pouvoir budgétaire est le principal outil en main du délibératif pour peser sur les priorités politiques, il faut une solide volonté de travailler ensemble et une forte culture de débat. Choses qui ne vont pas de soi et que la plus grande commune du Canton n’a visiblement encore pas acquises. Probablement parce que chaque camp compte sur les élections à venir pour modifier dans sa direction les rapports de force. En attendant ce sont les plus démunis de la Planète qui en font les frais.

    Lire la suite

  • Succession Burkhalter, pourquoi cette mollesse genevoise?

    Succession Burkhalter, pourquoi cette mollesse genevoise ?

     

    Je suis surpris par une certaine mollesse genevoise que je ressens dans le contexte d’une place à prendre au Conseil fédéral. Une place pour le Tessin ? Pas à n’importe quel prix, et des lobbyistes du secteur de la santé, il y en a déjà trop à Berne. Une 2e place pour le canton de Vaud ?? Pas de légitimité a priori. Une femme, bien évidemment oui - toutefois à compétences égales.

    Lorsque côté socialiste Ruth Dreifuss puis Micheline Calmy Rey ont pu accéder au gouvernement fédéral, on a senti une certaine effervescence autour de ces personnalités, qui ont parfaitement rempli les attentes portées en elles - et qui continuent de s’engager pour le bien commun.

     

    Lire la suite

  • Bienvenue au pays du changement climatique

    Avec l'avènement du tourisme alpestre, voici un peu plus de deux cents ans, les Alpes sont devenues une des fiertés et un des symboles de notre pays. Aujourd'hui elles nous placent en première ligne de l'emballement d'un phénomène global particulièrement redoutable, le changement climatique. Chacun sait qu'il est en train de s'accélérer aux pôles, et Mme Leuthard vient de faire état de ce qu'elle a vu ces derniers jours au Groenland. Les glaces fondent, les sols gelés (permafrost) bougent et exhalent leur charge de méthane - autre gaz de serre qui vient ajouter ses effets au CO2 issu de notre consommation de biomasse fossile (charbon, gaz, pétrole). Or ce qui se passe sur notre globe terrestre aux hautes latitudes se passe symétriquement localementaux hautes altitudes.

    Lire la suite

  • Le premier faux pas de Macron

    Sous le titre "Le gouvernement Macron a fait le choix de l'agro-business" un journaliste de Libération a publié le 29 juillet une interview du secrétaire général de la Fédération nationale française de l'agriculture biologique. Alors que son prédécesseur Stéphane Le Foll avait ambitionné doubler la dotation de l'agriculture biologique, le ministre actuel de l'agriculture en annonce le gel.

    Lire la suite

  • Que se passe-t-il en Turquie?

    Une année après un coup d'Etat qui tombait tellement bien à pic pour justifier les appétits dictatoriaux du nouveau sultan Erdogan qu'on peut être quasi certain qu'il a été au moins en partie orchestré par le pouvoir, le bilan est terrifiant. Une nouvelle dictature s'est établie en quelques mois. Des parlementaires élus librement par la population sont arrêtés sans autre forme de procès dès lors qu'ils gênent le pouvoir. Les Kurdes sont rejetés dans les oubliettes de l'histoire, ne font plus partie de l'ordre du jour politique.

    Lire la suite

  • La Poste comment concilier entreprise et service public?

    On nous annonce qu'à Genève sur 47 offices de poste existants 12 sont actuellement menacés de fermeture dans les 3 prochaines années. Et ceci dans une ville où il a déjà fallu lutter ferme (la poste de Saint-Jean!) pour résister aux pressions de rationalisation de La Poste... Une vague de rationalisation et de restructuration menace les villes, au point que l'Union des Villes suisses s'est fendue d'une protestation des plus fermes. C'est de la proximité, de la convivialité qui s'en va, toute une catégorie de la population pas très favorisée qui perd une commodité, un service, un lieu de contact et de rencontre.

    Lire la suite

  • Pendant ce temps... lu dans la presse

    Pendant que notre attention est accaparée par les turpitudes de Trump et la baguette magique du prince charmant Macron tentant de susciter une France positive, ailleurs dans le monde...

     

    Nous étions restés sur des chiffres de réduction importante du rythme de déforestation de l'Amazonie, un des poumons du monde, réserve incroyable de biodiversité et lieu de vie depuis des millénaires de nombreux peuples autochtones. Mais voilà que le lobby agricole brésilien, un moment un peu cadré par des lois enfin mises en oeuvre, un pouvoir fédéral protecteur des arbres et des peuples de la forêt, (re)montre les dents.

    Lire la suite

  • Effet Hillary Clinton en France?

    Après le Brexit et Trump, Marine Le Pen présidente dans 4 jours? L'ampleur du rejet des élites, affublées de tous les maux, la colère légitime des catégories et territoires délaissés depuis des décennies, le manque de densité et de routine politique de Macron (c'est sa première campagne de toute sa vie!), l'abstention annoncée et assumée d'une partie des électeurs mélenchonistes, le manque complet de scrupules de la candidate du Front National, apparemment prête à beaucoup de concessions opportunistes pour entrer à l'Elysée, rendent désormais possible son élection.

    Lire la suite

  • France: recomposition politique en marche

    Révolution silencieuse en quatre temps, d'une dimension comparable à la création de la 5e République voici 60 ans.

    Lire la suite

  • Bravo les étudiant-e-s

    En ce magnifique début de printemps, une équipe de jeunes, les Etudiant-e-s pour le développement durable, ont assuré toute une semaine d'animations, rencontres et débats à l'Université de Genève: http://cms.unige.ch/asso-etud/edd/semaine-du-developpement-durable-2017/

    Ces jours de fin mars ont pleinement tenu leurs promesses, et ont permis, avec les divers partenaires de l'événement, d'illustrer de nombreux aspects de cette notion essentielle au vivre ensemble sur notre Terre. Car sans gestion prudente de nos ressources, sans partage avec tous les humains vivant actuellement sur notre Planète et les générations futures, les valeurs humanistes qui nous tiennent à coeur seront rapidement mises en péril et en question.

    Et sans outils pour passer du local au global, et vice-versa, nous serions bien démunis. Le développement durable en fournit un certain nombre, et pas des moindres: principe de précaution, principe d'équité, mesure de l'empreinte écologique des territoires comme approche de justice globale, équilibre entre homme et nature, aujourd'hui et demain, Nord et Sud, hiérarchie des besoins... mis en musique au niveau des traités et engagements internationaux, comme au niveau des actions locales des entités et des individus qui ont décidé, tels le colibri cher à Pierre Rabhi, d'apporter leur pierre à l'édifice.  Mais tout comme les droits humains, le développement durable reste un combat.

    Les gesticulations irresponsables de Trump qui veut fossiliser l'Amérique et envoyer le monde au diable, accompagné de Putine (qu'il admire tant) qui se réjouit que le réchauffement climatique lui permette d'exploiter les derniers espaces inviolés de l'Arctique, illustrent dramatiquement les enjeux: faire cette Terre un jardin ou un désert. Devant la montée des périls, cette jeunesse ne se laisse pas abattre, ne succombe pas aux chimères du court-termisme et aux sirènes de la futilité.

    Lire la suite

  • France: le naufrage des deux François

    François Hollande d'abord. Elu sur le rejet d'un président girouette m'as-tu-vu devenu non crédible, son successeur Hollande l'a très rapidement rejoint dans la perte de confiance de la population. Elu pour fédérer, il a cru devoir diviser pour régner, il a vite sombré, et son bilan avec, alors que, vu objectivement, il n'est pas si mal que ça. Il a juste oublié qu'un président agit aussi en mobilisant, en motivant, en explicitant, pas seulement en manoeuvrant.
    François Fillon ensuite. Elu-surprise de la primaire de la droite sur son image d'homme de rigueur, d'authenticité, aux mains propres, sans peur ni reproche, il a chuté tout aussi rapidement qu'il est monté. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais, ça, ça ne passe pas... surtout quand on souhaite appliquer à tout un pays une potion très amère - mais guère magique. Plus il s'accroche plus il souligne ce qu'il est vraiment.

    Lire la suite

  • Le développement durable existe nous l'avons rencontré

    Souvent considéré comme un concept un peu nébuleux, purement onusien - heureusement qu'elle existe, l'ONU, quand on voit les Trump et autres Le Pen se donner la main pour fragmenter le monde, comme espace de concertation global  - inventé voici exactement trente ans au Palais Wilson à Genève par la commission Brundtland, le développement durable est bien vivant avec ses valeurs de responsabilité, de créativité et d'équité.

    Le développement durable existe, nous l'avons rencontré:

    Lire la suite

  • Mars après la Terre?

    Les menaces graves sur l'environnement global - dont la santé détermine la nôtre, sont connues: érosion des sols, pollutions des océans, risques chimiques et radioactifs, raréfaction des ressources non renouvelables, réduction de la biodiversité... Pour tous ces sujets, des plans d'action ont été validés internationalement et des budgets estimés. Mais nous tardons à agir: les mauvaises habitudes, les lobbies, les excuses sont autant de fils à nos pattes. Un peu comme on cherche à oublier un vague mal de dents qui se manifeste sourdement: on l'occulte, repousse les choses au lendemain, se berce de l'illusion que la carie va se faire oublier, se résorber d'elle-même. Mais tôt ou tard, une bonne vraie rage de dents nous sort très désagréablement de notre torpeur. La douleur aura décuplé - et la douloureuse avec.

    Mais voilà qu'on ne se contente pas de s'attaquer à la Terre. On s'apprête à coloniser Mars.

    Lire la suite

  • Trump: populisme ou hyper-capitalisme?

    A première vue, l'élection de Trump est la victoire du simple sur la complexité, du repli sur soi sur la gestion commune des défis communs, l'exaspération des "perdants" contre ceux qui gouvernent... Et si ce n'était qu'une stratégie particulièrement astucieuse de trumper son monde, de remplacer toute responsabilité écologique et sociale par le pur appât du gain?

    Lire la suite

  • Fillon l'anti-Trump?

    Une surprise chasse l'autre. Trump: pas prévu au programme. Fillon, pas davantage. Décidément les sondeurs et les météorologues politiques pourront aller se rhabiller. Mais sinon, quelle différence, quelle ressemblance entre ces deux hommes?

    Lire la suite