07/03/2012

Encore trois jours pour bien faire: le 17 juin ne doit pas occulter le 11 mars!

L'élection partielle au Conseil d'Etat du 17 juin obnubile tous les esprits. Mais il n'est pas trop tard pour aller voter ... pour le scrutin du 11 mars!
D'envoyer son bulletin demain, après-demain et surtout d'aller au bureau de vote. Car à midi dimanche on constatera 43,8% de participation (une spéculation toute personnelle) et où auront été les 56,2% autres?? Avoir six semaines de vacances, donner plus de chances de réussite à leurs enfants, ils s'en fichent? Et ce seront les premiers à dire que les enjeux politiques n'ont rien à voir avec la vie quotidienne.

Lire la suite

20:34 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

17/02/2012

le 11 mars ce n'est pas une loi anti-casseurs mais une loi anti-citoyenneté

Le Conseil d'Etat n'était pas chaud, la police encore moins. L'ex-député PLR et bientôt procureur Jornot l'a imposée en passant comme chat sur braise sur les points difficiles, une loi plus démago tu meurs: soi-disant pour limiter la casse lors de manifestations, en fait pour mettre le moindre rassemblement citoyen (par exemple pour défendre la poste du quartier que La Poste, suite à la privatisation opérée précisément par le parti de M. Jornot (le PLR donc), veut subrepticement fermer, au grand dam de nos aînés... ou pour dire sa colère devant les conditions de travail quand on est laborantin ou nettoyeur dans la grande machine des HUG) à la merci du plus petit provocateur venu.

Lire la suite

22:05 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

12/02/2012

Pour réduire la dette: une fiscalité plus juste

La bonne gestion publique ce n'est pas l'accumulation des déficits et de la dette qui s'ensuit, qui ne fait que mettre les colletivités sous la coupe des marchés financiers. Et à Genève les communes sont tenues à un budget équilibré (du moins sur la législature), ce qui n'a empêché personne qui le voulait de mener une politique municipale de gauche (et je parle en connaissance de cause).

La bonne gestion publique c'est aussi être efficient dans l'organisation et la gestion des ressources humaines et financières. Le service public passe par là, la confiance des contribuables (petits ou gros) aussi. Par contre, soyons très attentifs à ce que les mesures d'organisation se fassent de manière transparente, participative et dans le respect des personnes. D'ailleurs la gauche est aujourd'hui la meilleure en termes de gestion, comme cela a été reconnu tout récemment par PME-Magazine et l'IDHEAP en décernant le brevet de la meilleure gestion à Sandrine Salerno en charge des finances de la Ville de Genève.

La droite est mauvaise gestionnaire aussi parce qu'elle refuse obstinément de regarder du côté des recettes.

Lire la suite

12:39 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

23/01/2012

Ca commence mal l'année politique 2012...

A en croire la presse, l'année politique genevoise a commencé le 1er janvier à 5h du matin au MAD. Sur cette affaire, on ne peut que se rallier aux propos du président du Conseil d'Etat, M. Unger.

Lire la suite

20:01 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

29/12/2011

Politique: où a passé le centre?

Durant des générations, la Suisse semblait immuablement arrimée au centre-droit, le navire étant gouverné par les frères ennemis issus du Sonderbund et des conflits religieux du 19e siècle: les radicaux et le PDC. Aux ailes, à gauche le PS, à droite l'UDC.

L'asservissement de la tranquille force d'appoint du parti institutionnel radical qu'avait été l'UDC durant 50 ans à la stratégie de rupture: de l'image de la Suisse, de la paix sociale et du consensus, voulue par le millionnaire Blocher a passablement changé la donne.

Symétriquement, le parti radical a subi une mue semblable, passant d'une force s'identifiant avec l'Etat dans ses diverses dimensions, y compris redistributrice et garante de l'égalité de droits et de chances, à l'affirmation d'une idéologie néo-libérale à la mode, fondée sur la lutte de tous contre tous, et de plus, à armes inégales.

Après 30 ans de ce tourbillon, qu'est-il advenu du centre?

Lire la suite

16:02 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook

11/12/2011

Entre TCOB et Escalade: solidarité avec le Tibet

Notre pays peut être fier de deux choses. Il a été un des premiers à oser reconnaître le gouvernement de Mao. Et il a été un des premiers à accueillir les réfugiés tibétains, qui, dix ans après la victoire de Mao, ont dû affronter les rigueurs de l'hiver himalayen qui ne devait alors rien au changement climatique. En prenant mille risques, ils ont suivi leur symbole national, le Dalai Lama, qui comme il le dit dans sa magnifique autobiographie Ma terre en mon peuple, dont je recommande chaleureusement la lecture, a dû déjouer un très vilain complot de l'armée chinoise qui occupait son pays depuis 1951. Tiens ça fait juste 60 ans... Dans ce bel ouvrage, le leader tibétain raconte avec une très grande sincérité les efforts qu'il a déployés, dans la fraîcheur de sa jeunesse, pour dialoguer avec les envahisseurs, prenant au pied de la lettre les discours de libération des peuples des dirigeants chinois, décrit comment il a essayé de cohabiter avec les Chou-En-Lai et autres grands du maoisme, dont  la dialectique retorse ne lui laissait aucune chance; il n'a pas été dupe, mais dont en bouddhiste qu'il est il a fait appel à leur âme humaine, leur être profond. En vain.

Lire la suite

22:49 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

27/11/2011

Le grand retour du tram

Voici donc le TCOB prêt pour l'emploi. Un premier voyage a eu lieu et tout est prêt pour l'inauguration officielle. 3 ans de travaux, 300 millions d'investis... pour retrouver une liaison qui a bel et bien déjà  existé et donc beaucoup se rappellent encore.

En fait, Genève a disposé du plus grand réseau de trams de Suisse, 125km, avec plusieurs lignes transfrontalières permettant de joindre Douvaine, Etrembières, Collonges, St.-Julien, Ferney! Pratiquement tout a été démantelé en deux mouvements. Dans les années 30, on ferma les lignes excentrées de campagne (Douvaine, Jussy, Chancy, Versoix), et l'essentiel des liaisons transfrontalières n'ont pas survécu à la guerre qui les a coupées. Et dans les années 50, quasiment chaque année, une ligne de trams céda la place aux bus plus malléables: Grand-Lancy en 1950, Perly et Grand-Saconnex en 1951, Croix-de-Rozon en 1952, Veyrier en 1956, Sécheron et Hermance en 1958, Vernier en 1959. Que s'est-il donc passé là?

Lire la suite

18:23 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

17/10/2011

Et si on parlait solutions?

A quelques jours des élections fédérales on assiste à une campagne bizarre. Pour d'aucuns, je pense au PLR, en perte de vitesse, l'argumentation se limite à dénigrer et à caricaturer l'adversaire. A coups d'annonces valant 4000.- pièce le PLR sort des poncifs et des idées reçues sur divers sujets alors que tant au parlement cantonal que fédéral le PLR est dans la majorité qui a voté tout ce qu'il dénonce, à commencer par les fameux jours-amende! Evidemment, il s'agit de faire oublier Zapelli (difficile) pas à sa place, le scandale de la BCG et de Swissair voici dix ans... bref toute la politique de la droite au service de certains bien placés et de pas grand chose d'autre. La fusion entre libéraux et radicaux qui n'est autre que l'absorption du monde des PME et des entrepreneurs radicaux par la banque libérale...

Bref revenons à ce qui serait utile pour la population.

Lire la suite

10:21 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

13/09/2011

Sécurité à Genève, ceux qui parlent, ceux qui (s')agitent, ceux qui agissent!

Qui s'est exprimé ces dernières semaines dans la Tribune de Genève avec pertinence pour une politique claire à l'égard de la délinquance à Genève?

Un juge. Une députée particulièrement active sur le sujet. Un professeur de droit pénal, entre autres.

Leurs noms? François Paychère, socialiste. Loly Bolay, socialiste, le Prof Killias, socialiste.  Pertinents, compétents, socialistes!

Lire la suite

22:18 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

14/08/2011

La dette financière et la dette écologique

La crise de l'endettement frappe de nombreux Etats. Hier la Grèce, on pouvait en rire sous cape, stigmatiser de manière réductrice et choquante "le népotisme et le gaspillage propre aux climats chauds"... Aujourd'hui c'est au tour de l'ex-première puissance mondiale, les Etats-Unis d'entrer dans la spirale descendante. Notons que ce n'est pas la première fois, de loin pas, voici quelque temps c'était le surendettement des privés stimulé à tout va par les banques qui avait déjà causé une grave alerte sur l'économie mondiale. La particularité de la crise américaine est qu'elle n'est pas seulement économique mais aussi politique.

Lire la suite

15:27 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

01/08/2011

Pourquoi de refus de l'Europe?

Le projet européen est de moins en moins populaire. Pas seulement en Suisse mais sur le continent entier.

J'affirme que si l'Europe est malade ce n'est pas en raison de "trop d'Europe" mais de "pas assez d'Europe.

Quelle est l'origine du projet européen?

Pas uniquement de réduire les barrières douanières ("marché commun") mais avant tout de partir d'une prise de conscience de l'unité culturelle du continent européen: histoire commune depuis une lointaine préhistoire, traditions, culture, architecture, urbanisme, usages, organisation politique...

Les différences sont souvent plus grandes au sein d'un même pays (même si la France s'accroche au fantasme jacobin, un Breton et un Lorrain, un Basque ou un Lyonnais ne sont pas encore dissous dans un melting-pot et ne le seront pas) qu'entre pays. Quelle différence fondamentale entre Budapest et Lisbonne, Amsterdam et Venise? Mille ans d'histoire monarchique ont fait que la plupart des pays européens ont passé sans trop s'en apercevoir d'une dynastie d'origine espagnole à une autre d'origine autrichienne... Mille ans de migrations ont mixé un peu partout la population, mélange de couches successives de migrants...

Pourtant c'est sur le sol européen que les peuples ont été amenés à s'entredéchirer le plus: guerres de religion, guerre de 30 ans, guerres napoléoniennes, première guerre mondiale, 2e guerre mondiale, ex-Yougoslavie.

Ceux qui méprisent et  rejettent le projet européen sont-ils prêts à assumer le retour aux nationalismes, au chauvinisme?

Quel est le but de cette auto-destruction d'une volonté d'organiser le continent?

Quelle alternative ont-ils à présenter?

Lire la suite

12:38 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

07/06/2011

Sortir du nucléaire, une chance

Deux tiers des Suisses sont pour la sortie cu nucléaire et cette semaine le parlement fédéral va (ce n'est pas toujours le cas...) leur donner raison. Il est très vraisemblable que le Conseil national vote une motion soutenant les décisions du Conseil fédéral.

Pour les grandes pleureuses d'Economiesuisse, ceux qui parlent toujours d'innovation mais se rallient par définition au camp le plus conservateur, c'est une catastrophe, dans quelques années ce sera couvre-feu, retour à la bougie et à la traction animale...

En attendant qu'un nouvel accident, cette fois plus proche de nous (le Japon, c'est loin, et bien sûr ici pas de Tsunami  - il faudrait que le Léman se vide en un jour ou que le barrage de Génissiat se rompe, toutes choses impossibles scienifiquement) nous rappelle qu'en nous rendant dépendants du nucléaire  nous avons accepté de vivre sur un volcan.

En fait cette décision du Conseil fédéral et bientôt du parlement est une vraie libération!

Lire la suite

10:42 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22/05/2011

Gouvernements: élections à la proportionnelle?

L'idée d'élire les exécutifs à la proportionnelle resurgit, par le biais d'une proposition de loi de l'UDC. Eternelle tentation des minoritaires... qui a souvent effleuré aussi la gauche.

Lire la suite

10:26 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

01/05/2011

Qui se moque de la liberté de choix du mode de transport?

Le vote du 15 mai approche, les électrices et électeurs commencent à renvoyer leur bulletin.

Surprise on ne vote pas que sur les Cherpines.

Autre sujet de taille: la mobilité douce.

On vient d'inaugurer le tram Meyrin-Cern.

On invoque à qui mieux mieux le libre choix du mode de transport.

Favorable à l'IN 144 le Conseil d'Etat dans la brochure officielle des votations rappelle que la moitié des accidents mortels sur la route concernent les participants les plus faibles du trafic: les piétons, les cyclistes. Parmi eux, des enfants, des personnes à mobilité réduite, des aînés.

Lire la suite

13:22 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

17/03/2011

toujours pronuclaire la constituante?

Catastrophe nucléaire au Japon, on se réveille de sa torpeur et découvre tout d'un coup que de Hiroshima à Fukushima il n'y a que la première syllabe qui change. En fait c'est bien un accident majeur par décennie, Three Mile Island pour les années 80, Tchernobyl pour les années 90 (on se rappelle que le nuage radioactif n'a pas traversé le Rhin), pas mal de petites pannes depuis... puis cette terrifiante actualité.

Voici quelques mois, placidement, benoîtement, naïvement, la Droite unanime de notre magnifique Assemblée constituante, droite majoritaire de quelques voix, a profité de la torpeur estivale pour remplacer un article clairement antinucléaire de notre constitution, fruit de la mobilisation populaire des années 80 et 90, par un salmigondis qui ne nous dit rien de bien...

Lire la suite

21:52 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

27/02/2011

La Lybie et l'UDC

On se rappelle: Genève a eu l'outrecuidance d'infliger une légère frayeur, que dis-je un moment d'inconfort, au fils bien-aimé du dictateur lybien...

Lire la suite

22:14 | Lien permanent | Commentaires (38) | |  Facebook

23/01/2011

Ramassez les fusils!

La Suisse: 7,8 millions d'habitants. 2,3 millions d'armes à feu. En Europe cela n'a pas son pareil. Il faut aller au Texas ou en Arizona (tiens, ça nous rappelle quelque chose) pour compter un tel nombre de fusils et pistolets. Et nous qui regardons les Américains et leur fantasme des armes de haut!
A quoi ça sert, toutes ces armes? Au tir sportif. OK ceux (et celles, car le tir sportif se pratique aussi au féminin) qui en ont les capacités n'auront pas de problème avec l'examen et le registre fédéral. A la chasse. OK quand et là où c'est permis (pas à Genève heureusement), de même, pas de restrictions particulières. Donc tireurs et tireuses sportifs, chasseurs et chasseresses, rien à craindre, si vous êtes réglos, vous pouvez et devez voter oui le 13 février! De même les collectionneurs, leur arme par définition n'est plus faite pour servir. Mais tous les autres,que font-ils avec des objets inventés pour tuer à portée de mains?

Lire la suite

18:19 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

13/01/2011

L'intégrisme ne passera pas !

Voici 500 ans on tuait dans toute l' Europe, on égorgeait, on massacrait, on taillait en pièces au nom du salut, de la vraie foi, de la vérité. Dans les colonies, de même, on tuait, égorgeait, massacrait, taillait en pièces au nom du salut, de la vraie foi, de la vérité, du sauvetage des âmes.

Au nom de la vérité proclamée par l'autorité religieuse, qui affirmait que la Terre était plate, que le Soleil tournait autour de la Terre, la Sainte Inquisition catholique avait tout pouvoir de vie et de mort. A Genève, la République calviniste faisait brûler sur la place publique l'hérétique Michel Servet, réglementait les tenues des femmes, pourchassait ceux qui oubliaient le culte du dimanche.

Aujourd'hui l'intégrisme continue de sévir. Aucune religion n'est à l'abri de cette déviance perverse qui tue l'esprit au nom de la lettre.

 

 

Lire la suite

22:44 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

13/12/2010

Micheline mal aimée du Palais aimée du peuple

Version:1.0 StartHTML:0000000179 EndHTML:0000003513 StartFragment:0000002664 EndFragment:0000003477 SourceURL:file://localhost/Users/renelonget/Desktop/Micheline%20BLOG.doc

Le bain de foule genevois de ce dimanche a encore souligné la différence entre les intrigues de palais (fédéral) - auxquelles certains Genevois ne sont pas étrangers - et le sentiment de la population. Combien de fois notre Présidente de la Confédération ne s’est-elle pas entendu dire par des quidams «Mais qu’est-ce qu’ils vous reprochent ? Les élus genevois ne devraient-ils pas être fiers de vous au lieu de vous mettre des peaux de banane sous votre chemin?».

C’est qu’elle dérange, notre Présidente. Elle a cherché et obtenu le Département le plus difficile, celui des Affaires étrangères. C'est aussi un des plus importants.

Lire la suite

22:08 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

15/11/2010

Non à l'extension sans fin des heures d'ouverture des magasins

Version:1.0 StartHTML:0000000167 EndHTML:0000006286 StartFragment:0000002905 EndFragment:0000006250 SourceURL:file://localhost/Users/renelonget/Desktop/BLOG.doc

La votation du 28 novembre approche à grands pas et l'initiative de l'UDC sur les renvois automatiques d'auteurs de certains crimes occulte tout le débat. Elle a toute son importance mais il ne faudrait pas oublier des thèmes économiques et sociaux comme les ouvertures plus larges des magasins.

 

Pour ce qui me concerne je suis résolument contre.

 

 

Lire la suite

21:06 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook